3 Les préparatifs de la mariée 1ère partie

3 - Les préparatifs de la mariée

La grande différence des préparatifs par rapport au reste de la journée est qu’on a le temps. La mariée va rester assise au même endroit durant au moins une heure et demie. Au début j’en profite pour photographier les bagues et la robe de la mariée.

Je distingue deux types de préparatifs, ceux seul avec la marié et juste une ou deux personnes, et ceux avec toute la famille. Ces derniers sont bien plus faciles car ils permettent de commencer déjà vraiment le reportage. Il y a toutes les interactions à prendre. J’ai fait un mariage cette année où la mariée était maman de 4 enfants. Il y avait en tout 15 ou 20 personnes présentes durant 3 heures. Forcément j’ai rendu 200 photos de préparatifs sur la galerie. A ce niveau ce n’est plus des préparatifs, c’était un véritable reportage, comme le reste de la journée.

Le plus souvent il y a seulement quelques personnes et l’ambiance est plus calme, plus propice à réaliser des photos intimistes. Dans ce cas là n’hésitez pas à intervenir, par exemple pour demander à la maquilleuse de déplacer la chaise pour être plus proche de la fenêtre, à ouvrir ou fermer un volet, à allumer une lampe… Voire même à déplacer les préparatifs dans une autre pièce ou à l’extérieur. La mariée va penser fonctionnel et non lumière. Mais pour vous c’est primordial d’avoir une bonne lumière. S’ils vous ont pris comme photographe c’est qu’ils aiment votre travail, vous font confiance. Tant que cela ne chamboule pas trop leur organisation, il n’y a pas de soucis à demander de modifier certains éléments.

Important : profitez aussi d’avoir le temps pour bien observer la mariée, son meilleur profil, sous quelle posture elle est la plus belle. Cela vous servira beaucoup lors des photos de couple pour choisir les postures.

Privilégiez peu de source de lumière, dans l’idéale seule une unique, comme sur ces photos. Le rendu sera beaucoup plus intimiste encore une fois.

Préparatifs mariée

1/125 f1.8 ISO 110 28mm

Préparatifs mariée

1/160 f2.2 ISO 560 85mm

Préparatifs mariée

1/160 f2.2 ISO 400 85mm

Préparatifs mariée

1/200 2.2 ISO 360 28mm

Préparatifs mariée

1/160 f2.2 ISO 1000 85mm

N’hésitez pas non plus à demander aux maquilleuses et coiffeuses de tenir la pause quelques secondes, ou de s’écarter. Sauf cas de rush elles sont en général tout à fait disposées à vous rendre service. 

Certaines coiffeuses ont des boîtes contenant tout leur nécessaire et un miroir intégré avec des lampes autour comme sur ces photos. C’est un super outil pour travailler. Si le miroir est sale là encore nettoyez-le. Les maquilleuses ont toujours des lingettes sur elles.

Préparatifs mariée

1/200 f2.2 ISO 1400 85mm

Parfois les lieux sont très exiguës. Jouez avec les miroirs ou servez-vous des personnes autour pour « encadrer » la mariée. Ralentissez un peu le rythme si besoin pour vous déplacer d’un endroit à un autre de la pièce pour varier les angles.

Préparatifs mariée

1/100 f2.2 ISO 450 28mm

Préparatifs mariée

1/100 f2.2 ISO 2500 28mm

Profitez-en aussi pour vous lier avec la famille. Souvent les témoins de la mariée sont présentes. Elles pourront vous donner de bons conseils sur les personnes importantes à prendre en photo ou sur les surprises qu’il pourrait y avoir lors du mariage.

Enfin, ne restez pas collés avec la mariée durant deux heures. Il y a tout un tas de moment amusants, d’à côtes. Tout ce qui fait partie de la vie de la famille chez qui on est. Les préparatifs sont un moment rare et privilégié. Qui nous permet aussi de découvrir « notre mariée » et de savoir comment nous adapter à elle pour le reste de la journée.

_DSC4927

0027

DSC_2769

DSC_6341

_DSC1095

Je donnerai des conseils plus spécifiques à la coiffure et au maquillage dans la suite de l’article.

Revenir au menu principal

3 Les préparatifs de la mariée 1ère partie2015-05-03T12:08:07+00:00

2) Photographier les bagues

2 - Photographier les bagues

Les bagues ont deux avantages, elles sont petites. Il est donc facile de les prendre en photo dans un espace réduit. Elles sont aisément transportables contrairement à la robe de la mariée par exemple. Même si elles ne sont pas là lors des préparatifs, ou qu’on n’a pas eu le temps de les prendre en photo il est possible de le faire le soir lors du dîner ou même du cocktail.

Bagues mariage

1/400 f4.5 ISO 200 28mm

Cela dit, elles ont une grande valeur et peuvent se perdre facilement. Lorsque je photographie les bagues je dis à haute voix devant la mariée ou sa famille que je le fais. Je les garde toujours à la main sauf lorsque j’ai trouvé le lieu où je vais les prendre en photo. Et lorsque je les rends, je les donne toujours à une personne, si possible à la mariée, boîte ouverte afin qu’elle soit certaine qu’elles sont là. Je n’ai jamais entendu parlé d’un vol sur un mariage, et je laisse souvent traîner mon sac à droite ou à gauche, mais je préfère être trop précautionneux à ce sujet que pas assez.

Passé ce long préambule voici la principale astuce de tout ce tuto pour réaliser de belles photos de bagues :

La torche led

torche-led-pour-video-hdslr-et-hdv_1_1

C’est petit, c’est léger, ça coute 80 € pour les premiers prix, ça consomme très peu (je n’ai toujours pas changé les piles en deux ans) et ça rend plein de services.

La première fois qu’il m’est venu l’idée d’en acheter une c’était à un mariage avec deux vidéastes il y a quelques années : Nous faisions les photos de danses à l’extérieur, il y avait très peu de lumière. C’est particulièrement difficile de faire des photos de danses dans ces conditions, sans plafond pour faire rebondir le flash. C’est là que je me suis rendu compte qu’avec leur torche, et en me tenant juste en dessous d’eux j’avais une lumière tout à fait exploitable pour faire les photos qu’il me fallait !

Je me suis donc équipé au cas où je devais faire ce type de photo une fois encore.

A un mariage je me suis retrouvé obligé, dans l’urgence, de photographier des bagues dans une pièce très sombre. J’ai eu l’idée de sortir ma lampe pour me donner un coup de main et depuis je l’utilise pour presque toutes mes photos de détails en intérieur, voire pour déboucher certaines ombres en extérieur.

Bague mariage

1/200 f2.2 ISO 220 85 mm

La lampe permet d’être beaucoup plus créatif et de ne pas rester rivé à la fenêtre comme seule source de lumière.

J’utilise mon 28 et 85 mm pour réaliser ces photos. 

Objectifs Macro

L’idéal étant d’avoir un 60 ou 110 macro, le seul souci est qu’il faut souvent ouvrir à f10, voire bien plus. Ceci demande d’avoir un pied ou un appareil particulièrement à l’aise dans la montée en ISO : un encombrement et un investissement assez lourd juste pour des photos de bagues.

Vous pouvez voir le superbe travail de Susan Stripling, une photographe de mariage américaine à ce sujet.

Bague mariage

1/200 f6.3 ISO 280 28mm

Lorsque je le peux, j’essaie de prendre les bagues dans le bouquet de la mariée : c‘est plus personnel ! Mais il arrive souvent que la fleuriste arrive trop tard, à la fin des préparatifs et je n’ai alors plus le temps. Je peux les prendre dans leur boîte ou encore dans des éléments du décors.

Bague mariage

1/320 f 3.2 ISO 100 28mm

Bague mariage

1/200 f5 ISO 100 28mm

Le plus difficile lorsque les bagues ne sont pas dans leur étui est de réussir à les faire tenir sur le support voulu, par exemple un bouquet de fleur. On risque en plus de laisser des marques de doigts dessus. C’est pourquoi j’utilise parfois une pince à épiler. Cela amuse beaucoup l’assistance !

Parfois les bagues sont déjà nouées aux fils du coussin qui sera présenté aux mariés à l’église. N’hésitez pas à demander à pouvoir les défaire. Il est très difficile de réaliser de belles photos dans cette situation.

J’essaie de prendre les bagues le plus tôt possible car souvent c’est un témoin qui en a la charge et il peut avoir à partir plus tôt. De plus c’est une manière confortable de commencer les préparatifs sans être trop envahissant, le temps que la mariée et son entourage s’habituent à nous.

Faire attention à ce que les deux bagues soient nettes. Cela nécessite souvent de fermer le diaph à plus de 3 ou 4. Là encore pour corriger le manque de luminosité la torche Led est bienvenue. 

Bague mariage

photo réalisée avec adaptateur marco 1/160 f16 ISO 2000 50mm

Bague mariage

photo réalisée avec adaptateur marco 1/160 f16 ISO 2000 50mm

Niveau retouche, l’outil filtre radial de Lightroom est votre meilleur ami pour mettre en valeur les bagues et centrer le regard dessus. Un vignetage assez prononcé dans les parties foncées peut aussi s’avérer très judicieux.

Bagues de mariage

1/500 f2.2 ISO 200 28mm

Bagues de mariage

1/500 f2.2 ISO 200 28mm

Vous aurez aussi souvent de l’aberration chromatique sur les diamants. Pour corriger cela dans Lightroom, il suffit de pousser un peu le curseur comme sur la photo. En générale l’option juste au dessus « Supprimer l’aberration chromatique » ne fonctionne pas très bien.aberration-chromatique-avant

aberration-chromatique-après

Comme pour certaines robes, vous pouvez vous permettre de pousser l’outils clarté assez fort. Si besoin éclaircissez une peu les ombres pour compenser.

Enfin, si vous n’avez pas fait les préparatifs, rien ne vous empêche le soir, durant le dîner quand c’est calme, de profiter de votre Torche Led pour faire des photos.

Bague mariage

1/250 f2.2 ISO 500 28mm

Passons maintenant aux préparatif de la mariée.

Revenir au menu principal

2) Photographier les bagues2015-05-03T12:06:35+00:00

1) La robe

1- robe de mariée

L’avantage d’être présent tôt aux préparatifs est que j’ai le temps de prendre beaucoup de photos que je n’aurais pas l’occasion de prendre plus tard, et notamment la robe de la mariée.

Souvent les mariées veulent qu’on arrive avec les maquilleuses-coiffeuses. En soi, ce n’est pas vraiment utile de les prendre en photo dès le début car elles seront beaucoup plus belles deux heures après, mises à part quelques photos un peu amusantes ou bien celles la mariée entourée de ses proches ; autant en profiter pour prendre des clichés des détails et de la robe de la mariée.

Photo robe de mariée

1/320 f2.2 ISO 200 28mm

En général j’évite de toucher la robe : Simple soucis de précaution. Cela ne m’est jamais arrivé mais je culpabiliserais si en la déplaçant je la tachais ou la déchirais. Je demande directement à la mariée et si elle est occupée, à un proche.

L’idée est d’avoir une fenêtre avec des tringles à rideau auxquels suspendre la robe avec le cintre. Ce dernier est souvent tout simple, en plastique. N’hésitez pas à demander aux mariés, lorsque vous les rencontrez la première fois, de se procurer un beau cintre. Cela peut sembler un détail, mais dans le mariage elle va passer une année à peaufiner tous les aspects du jour J, dépenser une importante somme pour une robe qu’elle ne portera qu’un jour. Cela lui semblera tout naturel de faire quelques efforts pour dénicher un joli cintre.

Vous pouvez aussi pendre la robe au rabat d’une fenêtre entre-ouverte. Dernier petit conseil, la robe sera sortie de sa house, aussi faites attention à ce que la vitre soit propre. Il y a aussi souvent des radiateurs en dessous des fenêtres : là encore vérifiez leur propreté. Le mariage est une affaire de détails.

Robe de mariage

1/2500 f2.2 ISO 100 28mm

Maintenant qu’elle est accrochée, il est souvent assez facile de faire de belles photos. Si la luminosité est trop importante, par exemple que le soleil rentre directement par la fenêtre, n’hésitez pas à fermer les volets (essayez d’y penser avant, ce sera plus simple). De même, pour des photos un peu flashy, il est souvent bien de n’avoir comme source lumineuse que la lumière qui vient de derrière la robe. N’hésitez pas là encore à fermer les autres sources de lumière (fenêtres, lampes, portes…). En générale la robe est dans une chambre séparée donc vous avez une grande marge de manœuvre.

Robe de mariage

Même excifs, même traitement lightroom, seul ma position à un peu changé. Mais c’est la fenêtre sur le côté qui fait toute la différence – 1/160 f2.2 ISO 200 28mm

Passons à la photo elle-même : Les angles sont souvent assez limités par la taille de la pièce et par le sujet lui-même. Ce qui marche le mieux est la vue en contre-plongée pour les robes imposantes ; et quelque chose de plus équilibré ou de côté pour les autres.

Parfois les endroits sont exigus, ou bien la lumière ne convient pas. N’hésitez pas à demander de changer la robe de place, la mariée sera ravie que vous fassiez attention à faire de belles photos de sa tenue. Si ce n’est pas possible… Soyez créatif ! Dans ce cas là, la contre-plongée est souvent bienvenue. Dans tous les cas c’est le seul moment de la journée où vous aurez du temps, profitez-en.

De plus en plus de couples ont des enfants avant le mariage : là encore pourquoi ne pas faire une photos des robes jumelles. C’est assez déséquilibré du fait de la différence de tailles mais cela plaira énormément.

Photo robe de mariage

1/100 f2.5 ISO 560 28mm

Pour les réglages de l’appareil, je suis en « mesure spot » sur la robe, cela donne une photo globalement sous-exposée. J’utilise le plus souvent mon 28mm. Je réduis assez peu les hautes lumières afin qu’on ne voit pas l’extérieur. De plus cela donne beaucoup de « peps » à la photo : La lumière jaillit de la fenêtre !

N’hésitez pas à pousser le curseur clarté un peu plus loin que d’habitude pour faire ressortir les détails de certaines robes.

robe de mariage

Dans cette photo j’ai beaucoup augmenté la clareté – 1/80 f2 ISO 160 28mm

Le N&B se prête bien aux robes de mariées car elles sont blanches. Mais c’est la mode des robes couleur crème donc dans ce cas là, j’évite le noir et blanc.

Enfin certaines robes sont plus difficiles à prendre. Elles sont trop fines pour être photographiées derrière une vitre, ou bien il n’y a pas assez de recul… Dans ces cas là, il faut faire avec ! ou par exemple ne prendre que des parties de la robe.

1/320 f2.5 ISO 200 85mm

Robe de mariage

1/400 f3.2 ISO 2500 28mm

Robe de mariage

1/400 f1.8 220 ISO 28mm

Maintenant il est temps de voir les bagues de mariage.

Revenir au menu principal

1) La robe2015-05-03T12:05:07+00:00