Episode 8 : à l’église

Guide-conseil-photo-mariage Titre-8

article-8-0012

J’ai déjà un peu abordé les spécificités de l’église lors du précédent article. Je vais parler maintenant de la cérémonie en général.

Niveau matériel, c’est en parti le manque de luminosité des églises qui m’a fait abandonner le 24-70 2.8 pour passer aux focales fixes. Difficile de s’en sortir au dessus de 1.8 à mon avis.

Je n’utilise jamais de flash car je n’aime pas cela et maintenant les boîtiers arrivent à montrer suffisamment en ISO pour que cela ne soit pas un problème. Certains pourront répondre que pour des agrandissements l’image sera horrible. C’est sans doute vrai, mais je ne connais personne qui fasse des agrandissements de ses photos à l’église.

Pour le déroulement, après l’entrée des mariés je reste près du chœur car il y a le plus souvent deux invités qui lisent un texte. J’en profite aussi pour faire un portrait de tous les invités du premier rang, voire du second. C’est la famille la plus proche, il est important qu’elle soit en photo.

J’évite de prendre des photos durant la lecture de l’évangile. De toutes les façons il ne se passe rien.

Durant tout le temps, je fais très attention à la vitesse de la cérémonie. Huit fois sur dix il y en a pour 40-50 minutes mais parfois j’ai été surpris par la rapidité du prêtre. Je demande aussi toujours aux mariés si c’est une cérémonie ou une messe (avec la procession de l’eucharistie). Dans ce dernier cas je sais que j’ai beaucoup plus de temps, qu’une partie de la famille est catholique pratiquante et j’en tiens compte dans mes photos en immortalisant plus de moments liés au culte).

Durant le sermon je reste très discret si je sens que le prêtre est un peu tatillon avec les photos. Car je considère que c’est sa partie de la cérémonie et je ne veux pas le gêner. Dans ce cas là je reste en retrait. Et j’en profite pour prendre les enfants en photo par exemple. C’est le seul moment de la journée où ils sont obligés de rester immobiles autant en profiter. De même j’essaye d’attraper les petits moments amusants. J’en profite aussi pour prendre en photo le livret de messe et la déco.

article-8-0001

1/125 f2 ISO 2000 85mm

article-8-0002

1/125 f2.2 ISO 5000 85mm

article-8-0010

1/100 f1.8 ISO 560 28mm

article-8-0014

1/200 1.8 ISO 4500 85mm

Comme j’ai été très discret, en général le prêtre m’a à la bonne ce qui me permet d’être complètement libre ensuite pour le reste de la cérémonie qui est le plus important.

Pour tout ce qui est échange des bagues, c’est toujours un peu la surprise selon la façon de procéder du prêtre. Donc j’improvise. J’avoue pour l’instant plus jouer la sécurité, donc je privilégie le 28mm. Quand je vois que le rythme du prêtre est lent je prends le risque de m’éloigner un peu pour faire quelques prises de vue au 85.

article-8-0004

1/160 f1.8 ISO 6400 85mm

article-8-0008

1/200 f1.8 ISO 4000 85mm

Je pense durant tout ce temps à jeter un œil au premier rang des invités ainsi qu’aux témoins. C’est le moment où ils vont être le plus ému.

J’ai remarqué que de plus en plus souvent, les prêtres proposent au couple de s’embrasser. Sans doute l’influence américaine. Si ce n’est pas le cas ils vont être nombreux à se donner un rapide bisou juste après l’échange des alliances, lorsque le prêtres tourne le dos pour retourner à l’autel. Restez vigilant pour saisir le moment.

article-8-0011

1/100 f1.8 ISO 1100 28mm

article-8-0013

1/250 f1.8 ISO 5600 85mm

D’une manière générale j’essaye de faire attention à tout. C’est le moment où mon attention ne s’arrête pas une seconde. Je bouge doucement pour ne pas attirer trop l’attention mais je reste tout le temps en mouvement pour ne pas gâcher la vue des invités. C’est entre-autre pour cette partie que je fais attention à bien m’habiller aux mariage. D’une part pour mon image professionnelle mais aussi parce que je sais que je vais être sur de nombreuses photos d’invités et je ne veux pas « faire tache ».

2014-12-20T14:34:42+00:00