1) La robe

1- robe de mariée

L’avantage d’être présent tôt aux préparatifs est que j’ai le temps de prendre beaucoup de photos que je n’aurais pas l’occasion de prendre plus tard, et notamment la robe de la mariée.

Souvent les mariées veulent qu’on arrive avec les maquilleuses-coiffeuses. En soi, ce n’est pas vraiment utile de les prendre en photo dès le début car elles seront beaucoup plus belles deux heures après, mises à part quelques photos un peu amusantes ou bien celles la mariée entourée de ses proches ; autant en profiter pour prendre des clichés des détails et de la robe de la mariée.

Photo robe de mariée

1/320 f2.2 ISO 200 28mm

En général j’évite de toucher la robe : Simple soucis de précaution. Cela ne m’est jamais arrivé mais je culpabiliserais si en la déplaçant je la tachais ou la déchirais. Je demande directement à la mariée et si elle est occupée, à un proche.

L’idée est d’avoir une fenêtre avec des tringles à rideau auxquels suspendre la robe avec le cintre. Ce dernier est souvent tout simple, en plastique. N’hésitez pas à demander aux mariés, lorsque vous les rencontrez la première fois, de se procurer un beau cintre. Cela peut sembler un détail, mais dans le mariage elle va passer une année à peaufiner tous les aspects du jour J, dépenser une importante somme pour une robe qu’elle ne portera qu’un jour. Cela lui semblera tout naturel de faire quelques efforts pour dénicher un joli cintre.

Vous pouvez aussi pendre la robe au rabat d’une fenêtre entre-ouverte. Dernier petit conseil, la robe sera sortie de sa house, aussi faites attention à ce que la vitre soit propre. Il y a aussi souvent des radiateurs en dessous des fenêtres : là encore vérifiez leur propreté. Le mariage est une affaire de détails.

Robe de mariage

1/2500 f2.2 ISO 100 28mm

Maintenant qu’elle est accrochée, il est souvent assez facile de faire de belles photos. Si la luminosité est trop importante, par exemple que le soleil rentre directement par la fenêtre, n’hésitez pas à fermer les volets (essayez d’y penser avant, ce sera plus simple). De même, pour des photos un peu flashy, il est souvent bien de n’avoir comme source lumineuse que la lumière qui vient de derrière la robe. N’hésitez pas là encore à fermer les autres sources de lumière (fenêtres, lampes, portes…). En générale la robe est dans une chambre séparée donc vous avez une grande marge de manœuvre.

Robe de mariage

Même excifs, même traitement lightroom, seul ma position à un peu changé. Mais c’est la fenêtre sur le côté qui fait toute la différence – 1/160 f2.2 ISO 200 28mm

Passons à la photo elle-même : Les angles sont souvent assez limités par la taille de la pièce et par le sujet lui-même. Ce qui marche le mieux est la vue en contre-plongée pour les robes imposantes ; et quelque chose de plus équilibré ou de côté pour les autres.

Parfois les endroits sont exigus, ou bien la lumière ne convient pas. N’hésitez pas à demander de changer la robe de place, la mariée sera ravie que vous fassiez attention à faire de belles photos de sa tenue. Si ce n’est pas possible… Soyez créatif ! Dans ce cas là, la contre-plongée est souvent bienvenue. Dans tous les cas c’est le seul moment de la journée où vous aurez du temps, profitez-en.

De plus en plus de couples ont des enfants avant le mariage : là encore pourquoi ne pas faire une photos des robes jumelles. C’est assez déséquilibré du fait de la différence de tailles mais cela plaira énormément.

Photo robe de mariage

1/100 f2.5 ISO 560 28mm

Pour les réglages de l’appareil, je suis en « mesure spot » sur la robe, cela donne une photo globalement sous-exposée. J’utilise le plus souvent mon 28mm. Je réduis assez peu les hautes lumières afin qu’on ne voit pas l’extérieur. De plus cela donne beaucoup de « peps » à la photo : La lumière jaillit de la fenêtre !

N’hésitez pas à pousser le curseur clarté un peu plus loin que d’habitude pour faire ressortir les détails de certaines robes.

robe de mariage

Dans cette photo j’ai beaucoup augmenté la clareté – 1/80 f2 ISO 160 28mm

Le N&B se prête bien aux robes de mariées car elles sont blanches. Mais c’est la mode des robes couleur crème donc dans ce cas là, j’évite le noir et blanc.

Enfin certaines robes sont plus difficiles à prendre. Elles sont trop fines pour être photographiées derrière une vitre, ou bien il n’y a pas assez de recul… Dans ces cas là, il faut faire avec ! ou par exemple ne prendre que des parties de la robe.

1/320 f2.5 ISO 200 85mm

Robe de mariage

1/400 f3.2 ISO 2500 28mm

Robe de mariage

1/400 f1.8 220 ISO 28mm

Maintenant il est temps de voir les bagues de mariage.

Revenir au menu principal

2015-05-03T12:05:07+00:00